ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

1. Les 12 à 17 ans seront vaccinés avant la fin juin

Les 12 à 17 ans seront vaccinés avant la fin juin
  • Les adolescents recevront une première dose du vaccin de Pfizer d’ici la fin de l’année scolaire. Ils recevront ensuite leur deuxième dose à la rentrée de septembre.
  • Le gouvernement Legault a confirmé aujourd’hui que le Québec allait vacciner les 12 à 17 ans, au lendemain de l’approbation par Santé Canada du vaccin de Pfizer pour les 12 à 15 ans.

Le ministre de la Santé Christian Dubé a donc choisi de ne pas attendre l’avis du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ).

  • La Santé publique du Québec a donné son feu vert.
  • Mais on n’attend les recommandations du CIQ sur la vaccination des adolescents que la semaine prochaine.

Québec souhaite vacciner le plus d’adolescents possible à l’école.

  • Christian Dubé doit faire le point dans les prochains jours avec le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge sur l’opération de vaccination dans les établissements scolaires.
  • D’autres solutions sont néanmoins envisagées pour les vacciner.

Leur vaccination est très «encourageante», affirme le directeur national de santé publique Horacio Arruda.

  • «C’est un groupe d’âge où le virus circule».
  • Les écoles ont été la cible de nombreuses éclosions l’an dernier, souligne-t-il.

Le gouvernement espère vacciner au moins 75% des 500 000 adolescents québécois.

  • Les 14 ans et plus pourront consentir eux-mêmes à recevoir le vaccin.
  • Pour les plus jeunes, il faudra un consentement parental, comme pour toute vaccination.  
Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

2. Le Canada a envoyé des médicaments et des ventilateurs en Inde

  • Un premier avion militaire canadien s’est envolé vers l’Inde pour livrer des milliers de traitements contre la Covid-19 et des ventilateurs, pour aider les hôpitaux indiens qui sont complètement dépassés par une forte vague d’infections.
  • Au total, Ottawa compte envoyer 25 000 fioles de l’antiviral Remdesivir et 350 ventilateurs. Le Canada avait déjà versé 10 millions $ à la Croix-Rouge canadienne pour qu’elle aide son homologue indienne à acheter du matériel médical. L’Inde a enregistré plus de 20 millions de cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie.

3. Les maisons restent abordables au Québec par rapport aux autres provinces

Les maisons restent abordables au Québec par rapport aux autres provinces
  • L’abordabilité mesure la capacité des ménages à acquérir une propriété et à en assumer les coûts. Selon le plus récent Indice d’abordabilité de Desjardins, l’abordabilité des maisons a reculé au Québec pendant le premier trimestre de 2021, mais seulement de 0,9%. Pour la même période, il a reculé de 8,8% en Ontario et de 11,2% dans l’ensemble du Canada. 
  • La baisse de l’indice a été moins prononcée au Québec parce que les revenus des ménages après impôts y ont augmenté de 0,7% durant le premier trimestre de cette année, alors qu’ils ont au contraire diminué de 2,5% dans l’ensemble du Canada.

4. Spotify se lance à son tour dans les balados payants

  • L’application musicale Spotify a lancé hier aux États-Unis un service qui permet aux créateurs de balados de vendre des abonnements à leur balado. Ce service devrait devenir disponible au Canada dans les prochains mois.
  • Le lancement de ce service de monétisation des balados survient quelques jours seulement après le lancement d’un service équivalent par Apple. La différence: Spotify ne prend aucune commission sur les revenus générés par les balados payants, alors qu’Apple en prélève 30% la première année et 15% les années suivantes.

5. Ottawa veut faciliter l’accès aux tests de dépistage rapide de la Covid-19

  • Des projets pilotes de distribution de tests de dépistage rapide sont déjà en cours en Ontario: les employés de certaines petites et moyennes entreprises peuvent s’y faire tester dans des pharmacies désignées. Ottawa compte étendre le modèle aux autres provinces – la date n’est pas encore connue.  
  • En prévision de cette expansion, toutes les entreprises et organisations du pays peuvent dès aujourd’hui s’inscrire sur un portail de Santé Canada pour déposer une demande d’accès aux tests de dépistage rapide. Ce portail avait ouvert le mois dernier, mais était jusqu’à présent réservé aux plus grandes organisations.

Recevez gratuitement par courriel l’essentiel des nouvelles politiques, économiques, technologiques et internationales, chaque matin et fin d’après-midi

6. Air Transat reçoit une aide de 700 millions $ d’Ottawa et s’engage à rembourser ses clients

Air Transat reçoit une aide de 700 millions $ d’Ottawa et s’engage à rembourser ses clients
  • Le gouvernement fédéral prête au transporteur aérien 700 millions $, remboursables sur 7 ans et à un taux d’intérêt de 1,2%. 
  • De ce montant, 390 millions $ devraient fournir à Transat les liquidités nécessaires pour maintenir ses activités, et 310 millions $ doivent servir à rembourser ses clients dont le voyage a dû être annulé après le 1er février 2020 en raison de la pandémie.

Le prêt est octroyé dans le cadre du Crédit d’urgence pour les grands employeurs (CUGE). 

L’aide accordée à Transat est assortie de plusieurs conditions, notamment en ce qui concerne la rémunération de ses hauts dirigeants, le rachat de ses actions et les dividendes qu’elle peut verser. 

  • Les avions de Transat ne redécolleront pas avant la mi-juin. 
  • La société avait pris la décision de suspendre ses vols en janvier dernier, pour suivre la recommandation du gouvernement fédéral d’interrompre les déplacements vers les destinations soleil.

Il y a deux semaines, le gouvernement fédéral avait conclu une autre entente avec Air Canada – le plus gros joueur du transport aérien au Canada et un concurrent direct de Transat. 

  • Ottawa avait accordé à Air Canada un financement de 5,9 milliards $, dont 1,4 milliard $ pour rembourser ses clients. 
Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

7. Les pays du G7 veulent faire front commun face à la Chine

Les pays du G7 veulent faire front commun face à la Chine
  • Les ministres des Affaires étrangères des pays du G7 ont décidé hier, à Londres, de s’unir face à la Chine, lors de leur première rencontre en personne depuis plus de deux ans. Les chefs de la diplomatie du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni veulent faire «respecter l’ordre international, dit le secrétaire d’État américain Antony Blinken, dans l’intérêt de nos propres citoyens, mais aussi des peuples à travers le monde, dont les Chinois».
  • Depuis lundi et jusqu’à ce soir, les sept pays tentent également de s’accorder sur le coup d’État en Birmanie, la situation en Libye, et la guerre en Syrie.

8. Face à la hausse des hospitalisations, le manque de personnel inquiète

  • Avec 1079 cas dimanche, le Québec a rapporté plus de 1000 nouveaux cas de contamination pour une troisième journée consécutive.
  • La Santé publique s’inquiète de la hausse des hospitalisations, mais le risque d’une pénurie de personnel est un problème encore plus inquiétant.

La capacité hospitalière devrait être suffisante
Hier, 334 personnes étaient hospitalisées. Selon les projections de l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux publiées samedi, le nombre d’hospitalisations pourrait augmenter à plus de 750 d’ici le 30 octobre, et jusqu’à 1500 personnes selon le scénario le plus pessimiste.

  • Néanmoins, selon ces projections, la capacité hospitalière devrait être suffisante puisque le Québec compte environ 2000 lits d’hôpitaux.
  • De plus, selon le rapport, les restrictions mises en place le 1er octobre en zones rouges pourraient réduire le nombre de nouveaux cas et d’hospitalisations.

L’inquiétude vient du manque de personnel
Selon le docteur et président de l’Association des médecins d’urgence du Québec Bernard Mathieu, le manque de personnel est préoccupant.  

«Ce qui nous inquiète le plus, c’est la situation des ressources humaines. Il manque de plus en plus d’infirmières», a souligné le Dr Bernard Mathieu dimanche en entrevue à RDI.

Cependant, il estime que les hôpitaux sont mieux préparés pour cette deuxième vague.

  • Les soignants connaissent mieux la maladie et ont les équipements nécessaires.
  • De plus, la sécurité des employés du réseau de la santé sera mieux préservée cet automne.  

Le gouvernement devrait annoncer aujourd’hui de nouvelles mesures restrictives, notamment concernant les sports d’équipe.

Johanna Sabys
En savoir plus En savoir plus

9. Netflix ne devra pas payer le nouvel impôt canadien sur les services numériques

Netflix ne devra pas payer le nouvel impôt canadien sur les services numériques
  • La nouvelle «taxe» fédérale de 3% sur les revenus provenant des services numériques ne s’appliquera pas aux recettes des frais d’abonnements facturés aux consommateurs canadiens par des diffuseurs de contenu payant tels que Netflix.
  • Annoncé dans le dernier budget fédéral, le nouvel impôt doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain. Il vise les fournisseurs de services numériques qui ont un revenu brut d’au moins 1,1 milliard $. Il sera prélevé sur les revenus tirés au Canada de la publicité, des médias sociaux, et de l’exploitation de données des utilisateurs et de marchés en ligne – mais pas de la vente de contenus par abonnement.

10. Fortnite contre Apple: le modèle économique de l’App Store passe au tribunal

Fortnite contre Apple: le modèle économique de l’App Store passe au tribunal
  • À partir d’aujourd’hui et pour les trois prochaines semaines, Apple devra défendre devant une juge fédérale deux règles que son App Store impose aux éditeurs d’applications: une commission de 30% pour Apple sur les ventes d’applications et de tout contenu ou bien numérique vendu à l’intérieur de ces applications; et l’interdiction d’encourager les usagers des applications à contourner l’App Store pour payer moins cher ou éviter cette commission.
  • Dans le cas camp adverse, Epic Games, éditeur du très populaire jeu en ligne Fortnite, se présente comme le défenseur des éditeurs indépendants. Il poursuit Apple pour enfreinte à la loi antitrust et l’accuse de monopole.

Monopole? Cela dépend de la façon dont on considère le marché que dessert l’App Store.

  • Epic constate qu’Apple oblige tous les utilisateurs du système d’exploitation iOS à passer par l’App Store pour télécharger une application. Apple exercerait donc un monopole de la distribution de logiciels auprès de cette clientèle.
  • Apple répond qu’iOS n’a pas de monopole sur le marché de la téléphonie mobile, et encore moins sur le marché global de la distribution de jeux et de logiciels. 

Apple note aussi qu’elle n’est pas la seule à exiger une commission de 30%.

C’est aussi le taux de commission qu’exige Google sur la vente d’applications dans son Google Play Store.

  • En fait, Apple avait été la première à instituer ce taux de commission. 
  • Google, puis d’autres distributeurs l’ont ensuite imité.

Depuis qu’Epic a entamé sa guerre juridique contre l’App Store il y a presque un an, Apple puis Google ont réduit leur taux de commission dans certaines circonstances, mais elles maintiennent 30% comme taux par défaut.

Patrick Pierra
En savoir plus En savoir plus

Message de Quickbooks

Un logiciel comptable idéal pour la PME

Un logiciel comptable idéal pour la PME
  • Plus de 4 millions de PME utilisent Quickbooks pour leur comptabilité. Pourquoi? Parce que c’est le service en ligne de comptabilité le plus simple à utiliser pour les dirigeants de petites entreprises, même s’ils n’ont pas de formation en comptabilité.
  • Connecté en direct sur vos comptes bancaires, Quickbooks vous donne l’heure juste sur votre situation financière, à la minute près. Et votre comptable peut aussi s’y connecter. Facilitez-vous la vie : gérez votre entreprise avec Quickbooks.
Essayez Quickbooks en ligne >

Message de L’Aquarium

Une alternative québécoise à Zoom pour les entreprises

Une alternative québécoise à Zoom pour les entreprises
  • En 2021, vous ne pouvez plus vous passer de la webdiffusion. Mais vous pouvez enfin vous passer des géants du web. Connaissez-vous L’Aquarium, la solution de vidéoconférence québécoise?
  • C’est une solution complète pour vos réunions virtuelles, vos webinaires et vos diffusions d’événements en ligne. Non seulement elle est 100% québécoise, mais elle offre aussi des avantages que les autres n’ont pas, à un prix inférieur. L’Aquarium? C’est le Zoom du Québec, en mieux!
Essayez L’Aquarium gratuitement >