ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La pandémie progresse moins vite ralentit dans plusieurs régions du monde

Mis à jour le 27 sept. 2020
par Johanna Sabys
  • Les dernières données publiées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent un ralentissement dans la plupart des régions, en particulier sur le continent américain.
  • Plus de 1,7 million de nouveaux cas et 39 000 nouveaux décès ont été signalés la semaine dernière, soit une diminution de 5% des cas et de 12% des décès par rapport la semaine précédente.

Le virus continue de faire rage, mais on peut parler d’un ralentissement global, à l’exception de l’Asie du Sud-Est et de la Méditerranée orientale.

  • Le continent américain reste le plus touché. Il représente la moitié des nouveaux cas et 62 % des décès. Néanmoins, cette région est celle où l’épidémie a le plus fortement diminué: une baisse de 11 % des nouveaux cas et de 17 % des décès.
  • L’Asie du Sud-Est, deuxième région la plus impactée, a enregistré une augmentation de 4 % des nouveaux cas et décès. L’Inde est le pays qui compte le plus de cas avec 455 000 nouveaux patients signalés.
  • L’Europe, en constante augmentation ces dernières semaines, ralentit légèrement avec seulement 1 % de nouveaux cas. Le nombre de décès continue de ralentir (-12 %). L’OMS met en exergue l’Espagne: elle enregistre un bond de 200 % du nombre de décès par rapport à la semaine dernière.
Johanna Sabys